Techniques structurelles en minimum levier “non spécifiques” dites multipolaires – José KUNZLER

Jose Kunzler, DO,Bsc Hons, Westminster Univ. London UK est un clinicien ostéopathe et enseignant, pré et post gradué. Il vit en NZ depuis 1999.

Post Grad.diploma in Western Medical Acupuncture, Auckland University of Technology, Auckland NZ

Kinésithérapeute, DE, Paris St Maurice-France

Dates : 3 jours les 11-12-13 juin 2020

Prix de la formation : 650 euros, 550 euros pour les membres de EOP Alumni et réseau Franc’ostéo.

Lieu et jour de formation : EOP, 6 Allée de la 2ème Division Blindée, 75015 Paris

Inscriptions : Télécharger le dossier d’inscription.

Pour toute question :contact@ecole-osteopathie-paris.fr

But de la formation :

Ce cours s’adresse aux ostéopathes souhaitant perfectionner et élargir leur pratique structurelle.

Ces nouvelles techniques multipolaires peuvent variées d’un toucher kinésique superficiel à une palpation plus structurelle voire une combinaison des 2.

Elles s’adressent aux patients avec des pathologies complexes et des douleurs persistantes.

L’imagerie moderne montre clairement les différents sites cérébraux des “afférences” douloureuses dans les cas chroniques.

L’axe HPA (hypothalamus-pituitaire-surrénales) devient dysfonctionnel. Le système nerveux autonome (SNA) est perturbé.

Les techniques ostéopathiques peuvent créer des changements mesurables visant à équilibrer le SNA du patient (1).

Les manipulations multipolaires, suivant l’indication, créent une information centrale (hypothalamique) plus puissante (image d’un circuit électrique en série) par opposition aux techniques spécifiques (circuit parallèle) plus adaptées à la douleur aigue.

Measurable changes in the neuro-endocrinal mechanism following spinal manipulation.

  1. Article-medical hypotheses-oct 2015- Kesava Kovanur Sampath et al.

Programme de la formation :

Jour 1 : Révisions

  • Vision de techniques à haute vélocité.
  • Amplitude basse.
  • Mise en tension multiparamétrique.
  • Notion fluidique de la mise en tension.

Jour 2 : Assemblage technique sur 2 segments séparés

  • Adaptations sur 2 charnières en simultanées.

Jour 3 : Techniques a tendance cardio- modératrice

  • Action sur le système parasympathique :

– la tête

– le cou

– le thorax

– les épaules

– le bassin

– les lombaires